Qu'est-ce que le Waraku

Le Waraku fait partie du Budo.

Le Budo est un parcours pour mener une personne à travers la théorie jusqu'à devenir “monono-Fu”. Monono-fu signifie une personne qui prend la responsabilité de l'espace existant. Dans un langage populaire, c’est un samouraï. Le Budo n'est pas un art martial. Tous les pratiquants d’arts martiaux qui se sont répandus dans le monde ont seulement acquis des techniques servant à lutter contre d’autres personnes. Le Budo combat seulement contre les puissances maléfiques. Le Budo ne combat jamais contre une personne faible.

Le but principal du Budo "Waraku"

Dans l'ancien livre japonais « Kojiki » (Chronique d'anciens évènements) on dit que Dieu créa le monde avec une épée. Cela signifie que le Budo naît de l'art de la création; la création de la terre et la création des êtres humains. C’est contre la manière japonaise de concevoir, d’évaluer et de mesurer l'harmonie ; la façon de penser selon laquelle, pour s’améliorer soi-même physiquement et mentalement, il faut lutter l’un contre l’autre pour déterminer qui gagne ou qui perd, avec un jugement du type "le plus faible succombe toujours" ou "le plus fort domine le plus faible." Malheureusement, cette tendance est très répandue dans la société moderne.

Tant que votre but est de « combattre et gagner », nous ne pouvons pas atteindre le monde de l'harmonie. L'origine de cette manière de pensée était dans la mentalité brutale du guerrier du moyen âge. Une des raisons pour lesquelles les gens pensent de cette manière est qu'ils essayent d’appliquer aujourd'hui les principes, l'étique et les techniques de bataille de cette époque.

Nous sommes sur le point d'atteindre le sommet de la civilisation, mais les tragédies continuent parce que quelques pays envahissent d'autres et les gens combattent pour gagner plus de droits et de pouvoir sur les autres. En même temps, beaucoup de gens sans défenses souffrent de faim et de maladies et sont les victimes de la condition actuelle, qui est tout simplement un enfer sur terre.

Au lieu de se battre contre nos adversaires, ne serait-il pas plus utile de faire le calme dans nos esprits et d'apprendre comment rendre les autres capables de réaliser tout leur potentiel?

Nous devrions cesser de lutter. Nous ne devrions pas blesser les autres personnes. Il est temps d'arrêter notre « reflex primaire » et de transporter notre cœur à l’époque où il n'y avait pas de guerre, de retourner vers Dieu, où nous pourrions éprouver le confort comme si la lumière du soleil du premier jour brillait sur notre esprit.

Pourquoi le Waraku est-il utile

Par la pratique du « WARAKU » nous cherchons la puissance de l’origine de la création de l'univers à travers notre corps physique. Notre intention est d’abolir les forces destructives par notre pratique et de réaliser un monde harmonieux et uni, plein d'amour et de qualité. : Grâce au « Waraku » nous reconnaissons divers centres, du corps, du coeur, de la famille, du pays, du monde, etc. Tout se déplace sans à-coup quand le mouvement vient de son centre. C’est comme tracer un cercle : Si vous ne savez pas où est le centre, vous ne pouvez pas tracer un cercle. On peut dire que la formation de « Waraku » est de trouver un centre et de l'utiliser. En trouvant un centre, vous pouvez augmenter la capacité curative de votre corps et reconstituer votre équilibre mental. Nous croyons que l'effort journalier permet d'atteindre le bon équilibre mental et physique; c’est la clef pour avoir une vie saine et paisible.

Comment peut-on utiliser les techniques de Waraku pour la paix?

Quand vous maintenez une salle fermée pendant longtemps, les diverses odeurs à l’intérieur se mélangent et le local devient malodorant. Quand vous employez un déodorant, comme par magie toutes ces mauvaises odeurs disparaissent et une bonne odeur remplit la pièce et vous vous sentez mieux. On peut dire que le rôle des arts martiaux est de former des personnes pour jouer un rôle comme le déodorant. Leurs simple présence permet aux personnes de l’entourage de se sentir mieux, sans menaces, et tout le monde se sent à l’aise.

Le Waraku permet à une personne de maîtriser le Budo. La mission du WARAKU est de créer et de garder une harmonie plaisante. Ses pratiquants font rayonner la paix selon les principes du Waraku en exécutant les trois exercices de base suivants.

HACHIRIKI

Les exercices de Waraku sont basées sur les mouvements de base de Hachiriki (huit énergies). Hachiriki est la première pratique que l’on apprend. Hachiriki se compose de mouvements horizontaux et verticaux passant par les quatre points du ciel, de la terre, de l'eau et du feu. Les mouvements sont faits en spirale pour maintenir l'énergie dans un mouvement continu et fluide. En pratiquant à mains nues, Hachiriki habitue le corps à la sensation des mouvements et des positions.

HACHIKEN

Hachiken (huit épées) semblable à Hachiriki, mais en utilisant un bokken, (épée en bois). Le bokken bouge comme les mains dans Hachiriki, il guide le déplacement du corps. Si l’on retire le bokken, les mains devraient être en même position que dans Hachiriki. Le bokken est également une représentation visuelle du mouvement d'énergie, et la prolongation de l’énergie du corps. Il est également employé dans la pratique avec un partenaire et à ce moment-là il n’y a aucun contact corporel. En pratiquant avec un partenaire, même s'il n'y a aucune mauvaise intention, le contact physique peut produire de mauvais sentiments entre les deux personnes. Avec un bokken, l'énergie produite entre est passe par un objet extérieur qui est relié au corps de façon à ne pas provoquer d'émotions négatives entre pratiquants.

CHINKON

Chinkon est un exercice calme, détendu, malgré un état engagé et dynamique. La conscience est à l’intérieure et à l’extérieure du corps en même temps. À l'intérieur du corps le battement de coeur ralentit, la température de corps est neutre, et le sentiment du corps physique est magnifié. En même temps, parce que l'esprit est calme, des énergies extérieures sont mieux ressenties. Particulièrement si les yeux sont fermés, les autres sens deviennent plus aigus, par exemple l'ouï et l'odorat deviennent plus aiguisés. La présence d’autrui peut être perçue, un simple mouvement d'air peut être senti. Le Chinkon est même un état qui rend plus facile la communication avec les grâces surnaturelles de la conscience interne et externe par son état de vigilance calme.

LES 7 PRINCIPES DU WARAKU

*    Vivons notre vie pleinement avec vigeur et sans regret 
*    Ne cherchons jamais d’excuses pour nous-même
*    Engageons-nous toujours entièrement
*    Soyons spontanément aimable et serviable, même sans demande
*    Ne nous vantons jamais de nos actes ou de nos exploits
*    Soyons toujours humble et n’agissons jamais avec un comportement autoritaire
*    Vivons sans attachement matériel, adoptons un sentiment spirituel
Designed by Nicola Colao Copyright Waraku Europa 2011